1, cours Nemausus
30000 Nîmes
04 66 76 23 96
Contact
Site Internet
Ouvert du lundi au samedi
Visites sur rendez-vous
Accessible aux personnes à mobilité réduite
Accès par ascenseurs.
Tian Anmen, un printemps chinois
— Patrick Zachmann
Du vendredi 11 octobre au mercredi 20 novembre 2019
Vernissage vendredi 11 octobre 2019 à 18h30

Photographe de l’agence Magnum, Patrick Zachmann se trouvait à Pékin en mai 1989. Il travaille alors sur un reportage à propos de la diaspora chinoise, quand à l’improviste et sur une période de plusieurs semaines, des centaines de milliers de personnes se rassemblent sur la place Tian Anmen...
Curieux écho de ce qui se déroule actuellement à Hong Kong, l’histoire semblent se répéter et nul ne sait encore, à l’heure où nous écrivons ces lignes, quelle va être la réponse à la résistance Hongkongaise du gouvernement chinois, aujourd’hui au commande d’un pays, nouvelle super-puissance planétaire, en passe de prendre le leadership mondial...

Samedi 12 octobre 2019 à 16 h 30 : Rencontre avec l’auteur et l’artiste chinois Ning Zuohong.

Patrick Zachmann (1955), vit à Paris. Il rejoint Magnum en 1985.
Il se consacre à des reportages au long cours, qui mettent à jour la complexité des communautés dont il questionne l’identité et la culture.
À l’issue d’un projet personnel sur l’identité juive, il publie en 1987 Enquête d’identité. En 1989 l’ensemble de son travail reçoit le prestigieux Prix Niépce.
Patrick Zachmann poursuit une étude de la diaspora chinoise à travers le monde, qui engendre en 1995 la publication du livre W. ou l’oeil d’un long-nez. Entre 1996 et 1998, il réalise le court-métrage La Mémoire de mon père, puis le long-métrage sur la disparition des traces de la mémoire, notamment au Chili, Allers-retour.
En 2006, il a entamé un nouveau projet en Chine, qu’il appelle Confusions chinoises.
Il réalise de 2006 à 2008 à Marseille, Bar Centre des Autocars, un film sur ce que sont devenus dix jeunes en difficulté qu’il avait connus et photographiés il y a vingt ans.
L’ensemble de son travail sur la banlieue et l’immigration sur une période de 25 ans est exposé à la Cité nationale d’histoire de l’immigration à Paris (mai à octobre 2009).
En novembre 2014, il clôture le résultat d’un travail de deux ans sur les migrants sur les deux rives de la Méditerranée, dans une exposition et un film intitulée Mare Mater.
En avril 2016 les éditions Xavier Barral publient So Long, China, un ouvrage de près de 350 photographies noir et blanc et couleur...




Annuaire Agenda Informations professionnelles Art dans l’espace public Parutions Artistes en languedoc-roussillon Votre avis nous intéresse...



Ce site utilise Google Analytics. En continuant à naviguer, vous nous autorisez à déposer un cookie à des fins de mesure d’audience.
En savoir plus Refuser