4, rue Rambaud
BP 11032
34006 Montpellier Cedex 1
04 99 74 20 35
Contact
Site Internet
Ouvert du mardi au samedi, de 14h à 18h - Fermé les jours fériés
Accessible aux personnes à mobilité réduite
Visites de groupe
Visites scolaires
Rencontres d’artistes, lectures de contes, ateliers danse et arts plastiques, conférences, formations… Pour tout savoir sur les activités proposées par le Service des publics : 04 99 74 20 30.
Présentation ActueĮement Archives

FRAC - Fonds régional d’art contemporain Occitanie Montpellier

Respirations
— Patty Chang, Simone Decker, Maïder Fortuné, Grazia Toderi
Du samedi 6 avril au samedi 25 mai 2019
Vernissage vendredi 5 avril 2019 à 18h30

Il y a juste un an, au printemps 2018, l’exposition « À la lumière » articulait quatre vidéos centrées sur la question du corps : celui de quatre artistes masculins mettant en jeu, dans la lumière de différents espaces, leurs « frictions » avec d’autres réalités. Une forme d’engagement « virile », fortement érotisée, était explorée au moyen d’images projetées dans l’espace du Frac plongé dans le noir.

L’exposition « Respirations » est née de l’idée de répondre autrement à cette quête existentielle passant par des corps à la fois en action et en image. Quatre autoportraits d’artistes femmes sont à leur tour spatialisés en obéissant à la même configuration formelle. Mais c’est moins la lumière que l’air (ou son absence) qui est l’élément principal dans lequel se déploie leur dynamique propre. Et, davantage que des êtres agissant sur une matière extérieure à eux, c’est la réalité enveloppante ou enveloppée du corps que ces artistes cherchent à éprouver de façon aussi expressive qu’intériorisée.

L’art n’est-il pas d’abord un questionnement sur la condition humaine ? Et cette condition peut-elle être mieux explorée qu’à partir du corps de chacun et de son apparition dans l’espace ? C’est cette définition de l’art comme expérience à la fois personnelle et universelle de l’espace physique déjà centrale dans « À la lumière » que « Respirations » affronte avec les mêmes moyens mais avec des œuvres témoignant d’un autre point de vue corporel. Ainsi, les technologies de l’image sont envisagées en réponse à la nécessité artistique la plus archaïque, en tâchant d’éviter leur simple usage social.

{...}

— Consulter Le Dossier de presse



Annuaire Agenda Informations professionnelles Art dans l’espace public Parutions Artistes en languedoc-roussillon Votre avis nous intéresse...



Ce site utilise Google Analytics. En continuant à naviguer, vous nous autorisez à déposer un cookie à des fins de mesure d’audience.
En savoir plus Refuser