23, quai Maréchal de Lattre de Tassigny
34200 Sète
04 99 04 76 44
Contact
Site Internet
Ouvert du 1er avril au 30 septembre, de 9h30 à 19h et du 1er octobre au 31 mars, du mardi au dimanche, de 10h à 12h et de 14h à 18h
Fermetures annuelles : 1er janvier, 1er mai, 1er novembre, 25 décembre
Tarif normal : 5,60 €
Tarif réduit : de 0 à 3,6 €
Accessible aux personnes à mobilité réduite
Visites de groupe
Visites scolaires
De juin à août : visites guidées gratuites du lundi au samedi à 14h30
De septembre à mai : visites guidées sur demande
Présentation ActueĮement Archives

MIAM - Musée International des Arts Modestes

EVASIONS, l’art sans liberté
Du samedi 7 avril au dimanche 23 septembre 2018
Vernissage vendredi 6 avril 2018 à 18h30

Au-delà de ce qu’on nomme communément « l’art carcéral », l’exposition rassemble plus largement, et pour la première fois, des œuvres et travaux plastiques produits dans des espaces de privation de liberté : prisons, mais aussi camps et lieux d’accueil d’exilés, jusqu’aux camps de concentration.

Des productions des ateliers de la Jungle de Calais aux dessins d’Hafiz Adem réalisés sur les trottoirs de Paris, des Paños, créés par les prisonniers mexicains dans les geôles américaines aux travaux plastiques produits dans les prisons françaises par des détenus dans le cadre d’ateliers de pratique artistique, l’exposition EVASIONS, l’art sans liberté pose l’expression artistique comme dernière des libertés de l’homme.
Enfin, en témoigne l’exceptionnel ensemble de carnets de recettes de cuisine illustrés, imaginés et rédigés dans des camps de concentration et des camps de travail.
L’exposition EVASIONS, l’art sans liberté, qui présente nombre d’œuvres et d’objets inédits, s’organise selon trois sections :
- Territoires imaginaires (camps et campements d’exilés),
- Dehors imaginaires (prisons),
- Festins imaginaires (camps de concentration).

La scénographie, conçue par Isabelle Allégret assistée de Mathilde Grospeaud, rend compte de ces contextes différents par un parcours qui, au travers de trois types d’atmosphères, va crescendo vers l’enfermement extrême des camps.

Territoires imaginaires
Hafiz Adem, Mohamad Ansari, Bahar, Loup Blaster, Audrey Cluzel, Abou Dubaev, Yasir Elamine, Ahmed Isaac, Kamal, Ablay Mar, Omar, Marine de Royer, Abdelhafez Seddig, Sliman, Zimako et les anonymes.

Dehors imaginaires
André, Charles “Cako” Boussion, David Braillon, Dominique Darbois, Nicolas Daubanes, Jean Denant, Hervé Di Rosa, Alyse Emdur, Jerry, Frank Jones, Inga Lavolé-Khavkina, LK, Ray Materson, Edmund Monsiel, Thierry N., Nicolas, Pêcheur, Casimir Prénefatto, Grisélidis Réal, Boris Santamaria, Léon Schwarz-Abrys, William Sharlehorne, Herbert Singleton, Inez Walker et les anonymes.

Festins imaginaires
Vera Nikolaïeva Bekzadian, Lou Blazer, Georges Branland, Nicole Clarence, Rózsa Deák, Louise Hellinga, Christiane et Léonce Hingouet, Esther Jas, Valy Kahn, Trude Kassowitz, Henriette Kermann, E. Kersnovskaia, Jean Lamy, Marcel Letertre, Jeannette L’Herminier, Jean-Pierre Mangès, Robert Montalan, Minna Pächter, Violette Rougier-Lecoq, Warren Stewart, Germaine Tillion

— Dossier de presse



Annuaire Agenda Informations professionnelles Art dans l’espace public Parutions Artistes en languedoc-roussillon Votre avis nous intéresse...



Ce site utilise Google Analytics. En continuant à naviguer, vous nous autorisez à déposer un cookie à des fins de mesure d’audience.
En savoir plus Refuser