Revenir à la liste
Parutions

Anya Belyat Giunta, Amélie Adamo


The Analytical Engine, Games 2007-2011

Auteurs : Anya Belyat Giunta, Amélie Adamo
Éditeur : Éditions Galerie Larnoline
Date de parution : 01/12/2016
Lieu d’édition : Sauve (30)
Type : Livre
ISBN : 978-2-9559026-0-8
Prix : 30 €
Points de vente : Galerie Larnoline, Sauve
Référent : Caroline Vachet Delmas
Contact
Site Internet
Nombre de pages : 80
The Analytical Engine est le titre global d’un ensemble de 10 sous-séries développé par Anya Belyat Giunta depuis 2007 : Games, Transcendance, Hysteria Céleste, Hypertrichosis, Floralia, Extase, Herbarium, Strabismes, Entry et Terra Incognita. Ce travail graphique apparaît suite à la découverte d’un support rare : la carte perforée. Les cartes perforées sont les premiers systèmes d’entrée-sortie et les premières mémoires de masse utilisés dans les débuts de l’informatique au 19e siècle. The Analytical Engine fait donc référence à la machine à calculer révolutionnaire imaginée et dessinée par Charles Babbage en 1834. Des trous encadrés de chiffres de manière systématique dessinent de la dentelle “informatique”. Cette dentelle enferme un vide, créant un plan pictural que Vassily Kandinsky nomme si habilement “le vide fécond” dans son ouvrage légendaire Point et ligne sur plan de 1926. L’artiste adopte entièrement ce papier qui, au fil des traits, lui permet de développer son univers précis, précieux et imprudent. Elle analyse le rapport entre le réel et le fictif, le transcendant et l’immanent, le palpable et l’insaisissable, le primordial et le cosmique. The Analytical Engine respire la vie. Page après page se dessinent progressivement ces stades de maturation en toute autonomie : la naissance demeure comme un point de départ et nous transporte de l’enfance vers l’adolescence, de la maturation jusqu’à l’âge adulte et enfin de la mort jusqu’à l’ambiguïté de l’au delà. 212 dessins composent Games, aujourd’hui un certain nombre de pièces font partie de collections privées et/ou publiques en France et à l’étranger.

Anya Belyat-Giunta est née en 1975 à Saint-Pétersbourg, Russie. Les turbulences de la fin de l’ère soviétique contraignent sa famille à l’exil. Ce sera d’abord l’Autriche, puis l’Italie et les États- Unis où Anya vivra son adolescence. Le dessin l’a très tôt habitée et l’a toujours accompagnée dans ses pérégrinations. Elle concrétise cette passion en poursuivant des études d’arts plastiques à Florence puis à Minneapolis et à Toulouse. Plusieurs expositions personnelles lui ont été consacrées en France, en Russie et aux États-Unis. Elle vit et travaille aujourd’hui dans la région lyonnaise.

Amélie Adamo est docteur en histoire de l’art, spécialiste des questions de transmission, de temps et de mémoire dans la peinture de la fin du 20e siècle. Parallèlement à son activité de critique d’art, elle enseigne l’histoire de l’art contemporain à l’université et dans les écoles d’art.




Annuaire Agenda Informations professionnelles Art dans l’espace public Parutions Artistes en languedoc-roussillon Votre avis nous intéresse...