146, avenue de la plage
34410 Sérignan
04 67 32 33 05
Contact
Site Internet
Ouverture
Juillet et août : du mardi au vendredi de 11h à 19h, et le week-end de 13h à 19h.
Septembre à juin : du mardi au vendredi, de 10h à 18h, et le week-end de 13h à 18h.
Fermé les jours fériés
Tarif normal : 5 €
Tarif réduit : 3 €
Abonnement annuel : 20 €
Accessible aux personnes à mobilité réduite
Le musée a obtenu le label « Tourisme et Handicap » pour les handicaps moteur, mental et auditif. Des visites en LSF sont organisées pour chacune des expositions.
Visites de groupe
Visites scolaires
Présentation ActueĮement Archives

MRAC - Musée régional d’art contemporain Occitanie

Christmas on Earth continued
— Maxime Rossi
Du dimanche 5 novembre au dimanche 18 mars 2018
Vernissage samedi 4 novembre 2017 à 18h30

Procédant par collages sonores et visuels qui s’inspirent tout autant de l’histoire de l’art que de la pop culture, de la science que de la magie, Maxime Rossi développe depuis quelques années un travail fortement influencé par la musique, ses procédés scéniques, ses techniques de sample et de remix, ses logiques de production collaborative et le rapport direct et émotionnel que la musique engage avec le spectateur.

Son exposition au MRAC prolonge et développe ces multiples enjeux. Spécifiquement conçue pour le musée, Christmas on Earth continued se présente comme un thriller psychédélique des contre-cultures sixties. Le point de départ du projet est la chanson Louie Louie, un tube planétaire popularisé en 1963 par le groupe de rock The Kingsmen et repris par la suite des centaines de fois. Ce hit connaîtra une vie mouvementée, les paroles totalement inintelligibles de son chanteur Jack Ely ayant éveillé les soupçons du FBI, qui craignait qu’elles aient un caractère pornographique.

Partant d’un entrelac d’histoires, où se mêlent faits réels, rumeurs colportées et faits alternatifs, Maxime Rossi a constitué à Londres un groupe de rock, Dirty Song, emmené par David Toop, une figure de la musique ambiant. Au son de la voix envoûtante et gutturale de Phil Minton, Dirty Song propose une improvisation à partir de la chanson Louie Louie, sur la base des annotations du dossier du FBI, mais aussi de la version instrumentale de Pink Floyd joué en 1967 lors du festival de musique Christmas on Earth continued.
Tous ces éléments, de l’improvisation musicale à la pochette vinyle des Dirty Song, sont ensuite mixés et recomposés dans l’espace du musée. Maxime Rossi y propose une installation immersive qui compose une partition musicale et visuelle, une expérience directe et sensorielle à la manière d’un concert live, sous forme de dédicace contemporaine à la chanson Louie Louie.




Annuaire Agenda Informations professionnelles Art dans l’espace public Parutions Artistes en languedoc-roussillon Votre avis nous intéresse...